438-338-1287 [email protected]

Je continue de croire que travailler en agence web est une très bonne façon de débuter en marketing web. Ça permet de travailler sur de nombreux mandats en même temps et normalement avec plusieurs types de clients différents. On apprend très rapidement. Aussi, normalement, plus l’agence dans laquelle vous travaillez est petite, plus vous pourrez toucher à divers aspects du marketing.

Dans mon cas, j’ai commencé dans une petite agence où nous étions moins d’une vingtaine de personnes. Ça m’a permis de travailler avec des clients très matures, qui faisaient affaires avec l’agence depuis de nombreuses années et de travailler avec des nouveaux clients où il y avait absolument tout à mettre en place. J’ai rapidement pu toucher à plein de sphère du web et du marketing comme la publicité Facebook, Google, la création et optimisation de sites, le SEO, etc. C’était beaucoup de travail, mais je ne regrette rien, car ce fût énormément enrichissant.

Maintenant, pour vous qui n’avez pas à ce jour travailler en agence ou pour ceux qui ont travaillé dans d’autres agences, puisque chaque expérience est différente, voici plusieurs apprentissages que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui et qui devraient vous permettre d’éviter plusieurs erreurs de débutants!

1. Établir sa stratégie numérique avant tout

 

Lors de mon travail en agence, j’ai eu l’opportunité de créer plusieurs stratégies numériques complètes pour différents clients. Ça m’a permis de réaliser que cette étape est tellement importante avant de commencer n’importe quelle initiative qu’il soit. Si vous ne vous connaissez pas beaucoup en marketing numérique, je vous conseille de confier cette tâche à un expert, mais si jamais vous souhaitez débuter par vous-mêmes, voici quelques questions pour vous guider dans l’élaboration de votre stratégique numérique :

– Quels sont vos objectifs et indicateurs clés de performance ?

– Avec quels canaux prévoyez-vous les atteindre ?

– Quel est votre investissement ?

– Quels sont les meilleurs clients pour votre entreprise?

– Quel(s) territoire(s) souhaitez-vous couvrir ?

– Dans quelle(s) langue(s) souhaitez-vous faire votre publicité ?

– De quelles ressources avez-vous besoin ?

– Quelle est la saisonnalité de votre entreprise et comment adapter votre stratégie à celle-ci ?

– Quelles sont les étapes à suivre ?

N’hésitez pas à vous inspirer de ce que font d’autres entreprises de votre secteur, puis à vous baser sur vos propres données afin de déterminer votre territoire, clientèle cible, langue et plateforme de manière réfléchie.

2. S’assurer de pouvoir suivre vos résultats

 

Une fois que votre stratégie est prête et qu’il est temps de la mettre en place, une étape à ne surtout pas négliger est le paramétrage de vos comptes publicitaires pour être en mesure de suivre vos résultats. Lorsque c’est la première fois que vous touchez à ça, c’est assez compliqué, mais heureusement, il existe de nombreux tutoriels sur le paramétrage de chaque plateforme sur Google et YouTube entre autre. Si vous voulez être certains que ce soit bien fait et vous éviter tout un casse-tête, je vous suggère de faire appel à un spécialiste pour ça. Enfin, cette étape sera essentiel afin de justifier votre investissement en publicité et d’être en mesure d’améliorer vos initiatives en continu. Par exemple, si vous possédez une compagnie de consultation et que vous n’êtes pas capables de mesurer le nombre de formulaires que vous recevez grâce à votre publicité, il sera difficile de déterminer combien d’argent vous êtes prêts à investir au cours des prochains mois.

3. L’importance d’avoir un site web efficace

 

En travaillant avec divers clients, j’ai pu comparé leurs résultats et me poser beaucoup de questions. Alors que deux clients avait à peu près les mêmes produits et la même stratégie marketing, un deux parvenait à de moins bons résultats que l’autre. Pourquoi? Il peut y avoir plusieurs causes, mais une des raisons qui revient souvent est leur site web. Plus je travaille avec de nouveaux clients, plus ça confirme mon observation. Votre site web joue un rôle crucial dans la performance de vos campagnes publicitaires. Pensez-y. Même si vous avez les meilleures publicités du monde, si votre utilisateurs arrivent sur un site lent, où il y a peu d’information et peu d’appels à l’action, il y a de très fortes chances qu’ils le quittent très vite. Je comprends que développer votre site web peut demander un investissement important, surtout lorsqu’on commence, mais je crois que cet investissement vaut énormément la peine lorsque votre produit est validé. Vous pouvez commencer tranquillement avec ce qui demande le moins d’efforts et qui vous rapportera le plus de résultats, puis au fur et à mesure que vous avez de bons résultats, passer à la prochaine étape. Voici quelques éléments à prendre en compte pour avoir un site performant:

– S’assurer qu’il soit rapide

– S’assurer qu’il s’affiche bien sur tous les appareils (mobile, desktop et tablette)

– S’assurer que vos utilisateurs effectuent les actions désirées à l’aide de boutons d’appel à l’action

– S’assurer que l’ordre de vos sections soit optimale

– S’assurer que vos images et vidéos soient de haute qualité et qu’il n’y ait pas d’erreur dans vos textes

– S’assurer que votre clientèle cible comprenne rapidement comment vous pouvez les aider à partir de vos titres, textes, images, vidéos, etc.

– S’assurer de convaincre ceux qui hésitent à aller plus loin avec votre entreprise à l’aide d’éléments de confiance tels que des badges, témoignages, logos de clients et/ou partenaires, statistiques, etc.

4. Optimiser ses campagnes publicitaires fréquemment

 

J’ai rapidement appris qu’il est primordial d’optimiser ses campagnes publicitaires en continu afin de maximiser ses résultats. S’il vous plaît, ne faites pas seulement tout mettre en place et laissez l’univers s’en charger. Vous risquez d’avoir de mauvaises surprises après quelques semaines seulement. L’optimisation de vos campagnes peut être fait de plusieurs façons, mais une des façon simple est de tester vos annonces en continu. Vous en faites rouler plusieurs à la fois et éliminer les moins performantes après un certain temps pour laisser place à de nouvelles annonces. Vous répétez. La publicité en ligne demande beaucoup de consistance si vous désirez garder un contrôle serré sur votre retour sur investissement. Pour ma part, j’aime bien me créer des tableaux de bord et des « checklist » à vérifier au semaine, car ça m’aide à garder le cap sur toutes les comptes publicitaires que j’ai à gérer.

Consultez mon article Comment optimiser ses campagnes Google Ads en cliquant ici.

5. L’importance des visuels publicitaires

 

Ce point ressemble au point 3, mais concerne cette fois-ci vos visuels publicitaires. Ceux-ci joueront à leur tour un rôle colossal dans vos résultats. Bien entendu, l’idéal est de faire affaires avec un(e) graphiste spécialisé(e) en publicité, mais si vous avez à faire vos visuels par vous-mêmes, voici mes conseils :

– Mettre de l’avant 1-2 éléments importants. Par exemple, si vous offrez 20% de rabais, mettre le 20% en gros caractères ou en couleur.

– Utiliser des images qui captent l’attention ou créer des animations pour capter encore plus l’attention des utilisateurs. N’oubliez pas que la plupart des utilisateurs consultent très rapidement leur fil d’actualité.

– Respecter votre image de marque (couleurs, typographie, ton, etc.)

– Éviter de mettre trop de texte

– Respecter les formats recommandés de chaque plateforme. Une simple recherche Google vous permettra de connaître le ou les bons formats à utiliser selon vos besoins du moment.

Enfin, j’ai appris beaucoup de choses techniques aussi, dont je n’aborderai pas dans cet article, mais plutôt dans de petits articles que je publierai éventuellement. J’espère que ça vous a quand même aider à comprendre l’importance des différents éléments mentionnés dans cet article. Si vous partez votre publicité avec ça en tête, je crois bien que vous êtes sur la bonne voix. N’hésitez pas à partager vos propres apprentissages ou à renchérir sur les miens en commentaire si le coeur vous en dit.