Lorsqu’on commence la publicité payante, plusieurs choix de canaux s’offrent à nous : Facebook (Instagram), Google, Bing, Pinterest, LinkedIn et bien plus. De plus, on a un budget limité et c’est pourquoi notre choix de canal ou de canaux devrait être fait de manière stratégique.

 À mon avis, il ne sert à rien de se précipiter sur tous les canaux disponibles en même temps. Il vaut mieux choisir un ou quelques-uns susceptibles de générer les meilleurs résultats pour votre entreprise et y mettre tous vos efforts. Sans entrer dans les détails, simplement le fait que vous soyez une entreprise B2B ou B2C changera radicalement votre stratégie numérique. Par exemple, une entreprise B2C aura plus souvent tendance à opter pour des canaux comme Facebook et Instagram, tandis qu’une entreprise B2B priorisera plus souvent Linked In et Google Ads pour partager leur contenu. Cela n’est bien évidemment pas une règle absolue. Il se peut que le contraire se produise, puisque chaque entreprise a des besoins uniques.

Enfin, afin de vous aider à y voir plus clair parmi le choix grandissant de canaux publicitaires, dans cet article, je vous partage 5 questions que j’utilise fréquemment afin de déterminer quelles plateformes publicitaires conseiller à chacun de mes clients ayant des besoins différents

1. Qui sont vos clients ?

La première question à se poser est : qui sont mes clients? On peut également se demande : où sont-ils et que font-ils ? Chaque plateforme publicitaire a une démographie qui varie et c’est pour cette raison que cette question vous guidera vers les bonnes plateformes pour votre entreprise. Par exemple, Facebook est un réseau social s’adressant à une clientèle très diversifié et qui est beaucoup plus personnelle que professionnelle. Du côté d’Instagram, c’est également un réseau social personnel, mais celui-ci est reconnu pour avoir une clientèle plutôt jeunes (18-35 ans). Si vos produits ou services s’adressent principalement à une clientèle féminine, Pinterest peut s’avérer un choix stratégique, regroupant une grande majorité de femmes. Ensuite, si vos clients sont des entreprises ou des gens d’affaires, LinkedIn est sans doute une plateforme à considérer, permettant de cibler de manière très précise les utilisateurs en fonction de leur titre, leur compagnie, leur industrie, etc. Google permet de son côté de cibler des utilisateurs effectuant des recherches de mots clés ou consultant des types de sites spécifiques. Il existe bien entendu bien d’autres plateformes publicitaires, mais mon point est de bien faire ses recherches sur votre clientèle et de trouver plateformes qui correspondent le mieux avec leurs comportements.

2. Quels sont vos objectifs?

Après avoir déterminé qui sont vos clients, la deuxième question à se poser est : quel est mon objectif d’affaires ? Par exemple, souhaitez-vous accroître votre notoriété, générer du trafic sur votre site, générer des ventes, etc. Il existe une panoplie d’objectifs possibles. Je comprends tout à fait si vous avez extrêmement hâte de commencer vos publicités, mais prendre le temps de déterminer vos objectifs avant de commencer sera bénéfique investir aux bons endroits. Il se peut que vous décidiez d’accomplir tous vos objectifs à partir d’une seule plateforme publicitaire, comme il se peut que vous en utilisiez plusieurs pour atteindre différents objectifs. L’important ici est que vous ayez un plan de match détaillé de ce que vous voulez atteindre et de quelle manière avant de débuter à investir votre argent en publicité.

3. Quel type de contenu fonctionne le mieux pour votre entreprise ?

À cette étape, il est important de réfléchir sur vos produits et vos services et de déterminer quelle est la meilleure manière de les mettre en valeur. Par exemple, si vos vidéos génèrent beaucoup de ventes, peut-être que de la publicité Youtube serait une bonne alternative pour vous. Si vous avez plutôt d’excellentes photos à mettre de l’avant et que votre clientèle est plutôt jeune, vous pourriez peut-être opter pour Instagram. Si vous des visuels publicitaires accrocheurs faits par votre graphiste, vous pourriez les mettre de l’avant avec la publicité Facebook. Si vous n’avez pas de graphiste pour vous aider, mais que vous avez la forte conviction que des visuels publicitaires seraient pertinents pour votre entreprise, je vous conseiller d’essayer Canva pour réaliser vos visuels publicitaires par vous-même. Il comprend de nombreuses fonctions gratuites et est assez facile à utiliser. Ensuite, Google pourrait s’avérer une bonne solution pour mettre à l’avant vos produits et services à l’aide d’annonces texte. Enfin, le but de cette question est avant tout de déterminer quel type de contenu fonctionne le mieux pour votre entreprise et quelle plateforme vous pourriez utiliser pour mettre ce type de contenu en valeur.

4. Quel est votre budget quotidien?

La quatrième question à se poser est quel est votre budget publicitaire quotidien, donc combien d’argent vous êtes prêts à investir chaque jour dans la plateforme de votre choix. À cette étape, je vous conseille fortement de faire de prévisions de vos résultats à l’aide de « benchmark » de votre industrie. Ces « benchmark » sont souvent disponible sur internet à partir de simples recherches du Google. Je tombe souvent sur le site de Wordstream, où il y a beaucoup d’information sur les métriques moyennes de différentes industries. Par exemple, si j’ai 10$ à investir dans la plateforme publicitaire de Facebook et que le coût par clic (CPC) moyen de mon industrie sur cette plateforme est de 0.50$, je peux estimer à 20 (10/0.50$) mon nombre de clics quotidien. Ce simple calcul vous indiquera si votre budget est réaliste selon la plateforme que vous souhaitez utiliser. De manière générale, la publicité Facebook et Instagram nécessite un moins grand budget que celle de Google, qui à son tour demande moins d’investissement que celle de Linked In.

5. Que font vos compétiteurs?

Il est toujours bien de se poser cette question, mais bien entendu, il faut la prendre à la légère, puisque ce n’est pas parce que votre principal compétiteur utilise un certain canal publicitaire que vous devez absolument utiliser ce même canal. Il se peut que votre compétiteur teste une plateforme et se rende compte que celle-ci n’est pas adéquate pour ses besoins. Cette question vise surtout à vous faire réfléchir sur les canaux de publicité payante que vos compétiteurs utilisent et pourquoi. En même temps, vous pourrez constater les meilleures et les pires pratiques de vos compétiteurs, le type de contenu qu’ils utilisent et de saisir différentes opportunités.

 

En conclusion, comme vous pouvez le voir, il n’existe pas de réponse fixe à cette question. Il faut prendre le temps de réfléchir sur vos clients et votre entreprise, puis tester les canaux publicitaires que vous jugez les plus pertinents pour votre entreprise. Je continue de croire que les données seront vos meilleurs amis pour prendre des décisions éclairées. Inscrivez en commentaire quel canal vous croyez qui est le plus pertinent pour votre entreprise et pourquoi. Il me fera plaisir de vous partager mon avis avec vous et de vous amener à de nouvelles réflexions.