(438) 884-3877 hello@taniamarcoux.com

Introduction

 

Il y a plusieurs années de cela, la pandémie que nous connaissons tous a éclaté, et je me suis retrouvée seule face à moi-même dans mon salon. J’avais alors énormément de temps devant moi pour réfléchir et créer, mais j’étais paralysée.

Même si j’avais toujours eu des projets entrepreneuriaux «en parallèle», l’idée de m’y consacrer à temps plein m’effrayait. Toutes sortes de questions me traversaient l’esprit : «Suis-je assez forte ?» «Et si ça ne fonctionnait pas, que penseraient les gens de moi ?» «Est-ce le bon moment ?»…

C’est ainsi que j’ai commencé à accumuler les formations en ligne, me rendant compte que j’avais besoin de deux choses pour réussir : des compétences importantes, puis un bon état d’esprit !

Pour moi, avoir un bon état d’esprit englobe plusieurs éléments : être capable de surmonter les épreuves, rester positif(ve), vaincre ses peurs… C’est sincèrement un travail de toute une vie, mais au cours des dernières années, j’ai développé des approches qui fonctionnent assez bien de mon côté et que je recommande vivement. C’est ce dont je vais traiter dans cet article.

 

 

1. Lectures & Podcasts

 

lecture

Une des choses qui m’a beaucoup aidée à adopter un bon état d’esprit au fil des dernières années est constituée de deux éléments : les livres et les podcasts d’entrepreneuriat et de développement personnel. Ce qui est intéressant, c’est qu’ils sont normalement très accessibles et abordables. Parmi les livres et podcasts qui m’ont le plus marqué :

  • The 1% rule : Ce livre parle de la recette du succès, qui consiste à progresser d’au moins 1% chaque jour tout en restant patient, persévérant et persistant. Il m’a beaucoup parlé, car à l’époque où je l’ai lu, je me mettais énormément de pression en matière de performance. En me disant que je devais seulement progresser de 1% chaque jour pour atteindre une progression de 365% par an, cela m’a beaucoup soulagée et m’a donné la confiance qu’à long terme, il était pratiquement certain que je réussirais.
  • L’effet cumulé : Ce livre est en quelque sorte similaire à «The 1% rule», car il met en avant l’impact des petites actions sur le long terme. Il souligne qu’il vaut mieux en faire moins, mais être constant, plutôt que l’inverse. Par exemple, au lieu de s’infliger de faire 50 pompes par jour et de ne pas être en mesure de maintenir la cadence, il vaudrait mieux s’engager à en faire seulement 2 par jour pour obtenir les meilleurs résultats à long terme.
  • Think and grow rich : Ce livre reste un classique en entrepreneuriat depuis de nombreuses années. Même s’il est assez intense, je pense qu’il offre de bonnes leçons, notamment celle d’avoir un but précis, de savoir pourquoi on veut atteindre ce but et de le visualiser et se le remémorer chaque jour pour que son accomplissement devienne presque inconscient.
  • The Mindset mentor : «Mindset Mentor» est un podcast anglophone que j’adore écouter pour me mettre dans l’énergie masculine (dans l’action) quand je suis trop dans l’énergie féminine (dans le flow). Son hôte, Rob Dial, aborde toutes sortes de sujets allant du succès à la santé mentale en passant par le bonheur, etc. Ses épisodes durent normalement entre 10 et 20 minutes et vont droit au but.

 

 

 

2. Coaching & Mentorat 

 

 

coaching

Bien que j’adore les livres et les podcasts, je pense que les discussions, les échanges avec d’autres personnes, sont nécessaires pour véritablement changer les choses. C’est pourquoi j’utilise le mentorat depuis plusieurs années. Cette approche me permet d’échanger en direct avec des entrepreneurs qui ont beaucoup plus d’expérience que moi, et qui peuvent m’apporter des conseils personnalisés en plongeant complètement dans mes problématiques avec moi.

Si vous êtes à Montréal, comme moi, sachez qu’il existe plusieurs ressources gratuites pour obtenir du mentorat, telles que le «Réseau Mentorat» et «Yes Montreal», qui sont tous deux des organismes à but non lucratif destinés aux entrepreneurs de différents niveaux d’expérience. De plus, j’ai fait appel à quelques coachs pendant mes premières années en tant qu’entrepreneuse à temps plein, afin de m’aider à relever différents défis spécifiques tels que devenir freelance, mettre en place des processus solides, développer mon leadership, etc. Bien que cela puisse être plus coûteux, cela vaut parfois définitivement la peine.

 

 

 

3. Relations & communautés

 

communauté

Une autre chose qui m’a énormément aidé à réussir en entrepreneuriat est de faire partie de différentes communautés regroupant des personnes ambitieuses et inspirantes. Par exemple, lors de mon premier voyage au Mexique en 2021, j’ai rapidement rencontré un groupe de nomades digitaux aux parcours variés, et cela a complètement changé ma perspective sur le freelancing et le nomadisme.

 

Soudainement, le succès en freelance et en nomadisme digital est devenu la norme, alors qu’avant ce voyage, je ne connaissais pratiquement personne ayant réussi à adopter ce style de vie. Si tu souhaites rencontrer d’autres freelances et entrepreneurs qui voyagent partout dans le monde tout en vivant de leur activité, je t’invite à consulter le répertoire nomade de mon ami et coach freelance Ambroise Debret. 

 

Cet exemple concerne les voyages, mais cela peut s’appliquer à n’importe quel contexte. Il existe souvent des communautés d’entrepreneurs ou de personnes partageant vos intérêts dans votre région ou en ligne. Au Québec, voici quelques groupes Facebook remplis d’entrepreneurs et d’entrepreneuses ambitieux.

Cet exemple concerne les voyages, mais cela peut s’appliquer à n’importe quel contexte. Il existe souvent des communautés d’entrepreneurs ou de personnes partageant vos intérêts dans votre région ou en ligne. Au Québec, voici quelques groupes Facebook remplis d’entrepreneurs et d’entrepreneuses ambitieux.

 

4. L’écriture

 

écriture

Mon amour pour l’écriture remonte à de nombreuses années. Je me souviens qu’à partir du plus jeune âge, je tenais un journal intime. J’y inscrivais mes pensées et mes expériences vécues, mais à cette époque, je n’étais pas vraiment consciente de l’impact que cela avait sur ma vie.

Aujourd’hui, je sais que l’acte d’écrire me vient en aide de manière significative dans mon parcours entrepreneurial. Cela me permet de mieux me comprendre, de libérer mes pensées, de réduire mon stress, et de développer en détail mes idées, entre autres.

Il existe de nombreuses façons d’utiliser l’écriture pour améliorer son état d’esprit. Parmi celles que je préfère :

  • Écrire mes 5 gratitudes chaque matin : cela transforme radicalement mon énergie. Au lieu de me focaliser sur les difficultés parfois rencontrées dans l’entrepreneuriat, les exigences parfois pesantes de mes clients, ou encore les imperfections de mon équipe, je me concentre sur la chance que j’ai de pouvoir travailler où je le souhaite, quand je le souhaite, avec les personnes de mon choix
  • Écrire mes 10 plus grands rêves chaque matin : cela me permet de me les remémorer, de les visualiser et de les concrétiser plus rapidement.
  • Noter mes peurs et sources de stress : Comme nous sommes tous humains, il est inévitable d’avoir des peurs et des sources de stress. Les mettre simplement par écrit allège leur poids, à mon avis. De plus, cela nous pousse à adopter une attitude orientée vers la recherche de solutions plutôt que de nous laisser submerger par nos émotions.
  • Pratiquer l’écriture intuitive : Cela implique simplement d’écrire tout ce qui me passe par la tête, que ce soit des idées, des émotions ou des affirmations.

En conclusion, je crois fermement que l’écriture est une excellente habitude à cultiver pour surmonter ses peurs, réduire son stress et apprendre à se connaître, ce qui est essentiel pour réussir en entrepreneuriat.

 

 

5. Le sport

 

course

Lors de mon lancement de formation en ligne, je me suis lancée un défi de course avec mon amie. Vous l’avez peut-être vu passer dans mes stories Instagram. Le défi consistait à courir au moins 100 km en 1 mois. C’était un vrai défi étant donné que j’étais habituée à courir au maximum 2-3 km environ 3 fois par semaine. Si on fait le calcul, 3 fois par semaine x 4 semaines x 3 km, cela donne seulement 36 km. Là, il fallait que je coure au moins 3,33 km par jour ! Bref, ça n’a pas été de tout repos, mais on a finalement réussi et j’étais vraiment fière.

Mon point est que je pense vraiment que mon défi de course m’a donné la force de réaliser le lancement de la formation que j’ai effectué cet hiver. D’ailleurs, si tu veux en savoir plus sur les détails techniques, je t’invite à consulter mon article de blogue sur le sujet.

Comme pour toute première chose que je fais dans ma vie, je vous mentirais si je vous disais que j’avais totalement confiance en moi pour ce lancement. J’avais parfois des doutes et des peurs. Étant plutôt à mi-chemin entre l’introversion et l’extraversion, il m’a fallu beaucoup de courage pour animer une masterclass devant plus d’une centaine de personnes, même si j’avais l’habitude d’enseigner à des groupes. Le matin même, après avoir terminé ma course, je me sentais remplie d’énergie et de courage.

Que ce soit la course ou tout autre sport, la conclusion est que cela peut avoir un impact plus important que vous ne le pensez sur votre succès entrepreneurial. Quel sport pourriez-vous pratiquer pour vous aider à maintenir un état d’esprit positif ? Quel défi pourriez-vous vous lancer pour être sûr(e) de vous y tenir ? Pourquoi ne pas relever ce défi en communauté pour encore plus augmenter vos chances de succès ?

 

 

Conclusion

 

Pour conclure cet article, il est important de souligner que votre état d’esprit joue un rôle crucial dans votre succès en tant qu’entrepreneur. Parmi les méthodes que vous pouvez adopter pour maintenir une attitude positive et être en mesure d’atteindre vos plus grandes ambitions, on peut citer : la lecture de livres et l’écoute de podcasts axés sur l’entrepreneuriat et le développement personnel, l’engagement dans divers programmes de coaching et de mentorat, l’appartenance à des communautés composées de personnes qui ont réussi et qui se motivent mutuellement à progresser chaque jour, la pratique quotidienne de l’écriture et du sport.

N’hésitez pas à partager vos propres méthodes et celles que vous envisagez d’expérimenter prochainement. Assurez-vous de vous inscrire à mon infolettre pour recevoir tous mes conseils en entrepreneuriat et en marketing.